L'Anodisation

 

Par Olivier Emond (oemond@gmail.com)


le matériel

Avant de commencer ceci sachez que l'acide sulfurique ça craint ! Ça fait des trous dans le pantalon, des marques sur les chaussures de sécurité et ça vous fait courir le 100m plus vite que Jesse Owens !

Première étape : mélange de l'acide

Ceci doit se faire à l'extérieur et pas d'enfants autour svp.

Portez des lunettes de protection et des gants et de vieux vêtements à manches longues (même si il fait chaud)

Dans un bac ou seau en polyéthylène on va mélanger 15 % d'acide sulfurique avec de l'eau de pluie ou distillée c'est mieux (en poids). On peut utiliser de l'électrolyte pour batterie (non usagé). Toujours mixer une petite quantité d'acide dans l'eau pas l'inverse !

En agitant lentement pour évacuer la chaleur produite par la réaction, attendre que le mélange refroidisse avant de rajouter de l'acide. Stocker de manière correcte avec la date et le nom de la mixture !

Deuxième étape : électrodes

Dans le bain d'acide, placer une latte de plomb (un morceau de tube écrasé fera l'affaire mais pas de peinture), propre (grattée à la brosse en fer), ceci verticalement pour qu'une partie soit accessible pour la raccorder.

A la partie hors de la mixture on connecte la pince négative d'un chargeur de batterie 12 volts 5 ampères. Il est important de contrôler le courant qui sera fourni. Mettre un multimètre avec fusible 10 ampères en série pour contrôler.

Au besoin mettre un rhéostat ou une résistance (lampe en série) pour ne pas avoir un courant supérieur à ce que peut fournir le chargeur.

Placer la pince positive sur une tige en aluminium qui sera fixée à la pièce à anodiser (par exemple une baguette de soudure alu).

Il est important que le contact soit bon, sinon l'endroit du contact va se faire bouffer.

Rappel : n'utiliser que de l'aluminium dans le bain ! Pour les fixations : visserie alu ! Ou point de soudure alu, à un endroit non visible, le mieux c'est de pouvoir utiliser un filet existant et de faire tourner un filet sur une barre d'alu mais la baguette de soudure fonctionne.

Troisième étape : nettoyage

La pièce d'alu doit être propre et dégraissée si vous voulez un fini mat, alors il faut tremper la pièce quelques minutes dans de la soude caustique (NaOH) et bien la rincer avec de l'eau de pluies ou distillée.

Pour l'aspect brillant, le polissage de l'aluminium est assez facile avec des brosses rotatives en coton.

Quatrième étape : anodisation

Donc on a :

•  le négatif relié au plomb 
•  le positif qui passe par l'ampèremètre relié à la pièce alu.

Il est important que les pièces ne se touchent pas dans le seau. On met sous tension, et après un moment, on voit des bulles apparaître à la surface du plomb.

La vitesse d'anodisation dépend du courant et de la surface de la pièce.

Des petits travaux ne demandent que quelques ampères en une demi-heure, tandis que les pièces plus importantes demandent plus d'ampères et plus de temps. En général une heure c'est suffisant.

Le mieux, pour vérifier, c'est de voir la surface de l'alu et d'ajuster le courant. Si le bain dépasse 60° Celsius, mettre des glaçons pour refroidir la solution.

Une autre technique pour vérifier l'anodisation consiste à mesurer la résistance de la pièce.
Si il y a présence d'oxyde, donc de protection, le courant ne passe plus. Donc mettre un multimètre en ohmmètre et placer les sondes aux extrémités de la pièce.

Cinquième étape : colmatage

Le terme n'est pas le bon mais je ne trouve pas, il s'agit ici de refermer les pores de l'oxyde, la structure est encore ouverte. Il faut tout déconnecter rincer la pièce à l'eau de pluie ou distillée et la trempée dans un récipient pouvant la contenir entièrement et préalablement rempli d'eau bouillante ceci pendant une demi-heure.

Pour l'anodisation de bouteille, il faut trouver un récipient en plastique qui peut contenir la bouteille mais pas beaucoup plus sinon tu dois mettre beaucoup de solution acide, d'autre part il faut qu'elle coule pour être totalement immergée si tu mets un bouchon en M25 en alu relié à une barre d'alu pour faire la borne positive tu dois lester la bouteille en la remplissant de grenailles par exemple ou de solution acide , le mieux pour que le contact soit bon c'est de faire une soudure à un endroit qui ne gène pas (il ne sera pas anodisé complètement et sera un point d'attaque...)

Deuxième solution tu la rempli d'eau et tu fermes, tu peux aussi la maintenir enfoncée avec la barre d'alu mais c'est moins évident.

Il est possible d'ajouter une certaine coloration.

Aie ! Aie ! C'est ici que ça se gâte...

Il existe des "colorants" professionnels vendus sur Internet, le noir étant le plus dur à réaliser. J'ai pris de l'encre de vieux appareils de maintenance qui font des graphiques sur des rouleaux. Je crois qu'il est important d'avoir un pigment minéral.(il ne faut pas avoir peur d'en mettre). Celui-ci est dilué dans l'eau, avant qu'elle soit portée à ébullition, sinon les pores se referment avant d'avoir pu capturer la couleur. En général une heure ou plus. Attention à ce que toute la pièce soit immergée.

S'il y a plusieurs pièces, les mettre ensemble dans le même bain, pendant le même temps, sous peine d'avoir des teintes différentes. Je conseille d'essayer avant sur un bout de tube par ex. La composition de l'alliage d'aluminium va aussi jouer sur la manière d'absorber la couleur. J'ai eu des résultats super sur un bête bout de tube et déplorable sur un cannister qui avait un petit pourcentage de Titane. C'est à vous de voir.

Il existe aussi ce qu'on appele "powder coating" qui est très résistant même à l'eau salée

faire une recherche avec « aluminium anodize dye »
voir aussi les sites de paint-ball , ils anodize des parties des fusils

Je suis sur qu'il y a des sites en français mais le choix était plus grand en anglais , comme d'habitude, hein Jacques !.

Quelques références

http://www.snelsons.co.uk/aluminium_powdercoating.html
http://www.broncosaurus.net/powder.html
http://www.sits.fr/htm/Francais/MCcolora03.html

les colorants
http://www.colorey.com/plan.html

il faut encore chercher sur les sites de hobby

D'autres textes en anglais sur le même sujet
http://www.caswellplating.com/kits/aluminum.htm
http://finishing.com/52/21.html
http://easyweb.easynet.co.uk/~chrish/t-anodis.htm
http://www.focuser.com/atm/anodize/anodize.html
http://www.mini-lathe.com/Anodizing/anodizing_aluminum.htm

 

 

 

 

La cuisson

 

 

 


chargeur et polarité

 

 

 

pièce au nettoyage dans la soude




prêt à démarrer

 

le processus en action formation de bulle d'hydrogène

 

suite production d'hydrogène


resultats et différence de bains


resultats et diiférence de matériau

pièces + attaches