Exploration de la source du Platane


juillet 2005

 

par Xavier Meniscus


Chargement du matériel dans la barque

 

Compte rendu

Ce lundi 4 juillet 2005, dans le cadre d'un projet de la CNPS, nous nous retrouvons au bivouac du château de Gaud, après avoir emprunté avec nos véhicules le chemin d'accès qui descend dans les gorges, sous l'autorisation de Christian Lucotte, pour charger le volumineux matériel de 6 plongeurs, dans la barque des sapeurs pompiers, composé de plusieurs recycleurs et de 3 propulseurs, indispensable pour cette plongée.

Nous descendrons ensuite les 2 Km qui nous sépare de la cavité, à pieds, tout en aidant la barque à descendre les nombreux rapides se trouvant sur le chemin.

Après presque 1h30 de trajet, nous nous retrouvons enfin devant la source.

Christian Lucotte, s'équipe en premier, pour disposé les bouteilles sécu et vérifier l'état du fil. Une fois fait, je commence à m'équipé de mon Bi 9 de Tx15/53 et de mes 2 joki, et je m'engage dans la cavité, avec un propulseur UV-26

Le départ est rendu difficile, car la hauteur du laminoir d'entrée n'est pas très haut, à peine 60cm à 80cm, sur une distance d'une vingtaine de mètre, avant de trouver le premier puits, qui annonce la véritable forme de la cavité. Je me faufile difficilement en me battant avec de nombreux poissons, venant se réfugier à l'intérieure, pour s'oxygéner un peu, dans des eaux plus froides de la sources (16°C). La cavité ressemble à l'écluse et au Bateau, par la pollution de sédiments venant de la rivière, et les dimensions sont presque 2 fois moins grandes. A peine l'on s'approche du sol, que les particules de limons se mettent en suspension, et dégrade la visi, rapidement.


Bivouac au pieds du Platane

Au bas du puits, à 10m je peux enclencher le propulseur est progresser plus rapidement. A 150m de l'entrée, un deuxième puits m'emmène de 23m à 45m, pour ensuite progresser dans la zone des 50m jusqu'au terminus de Christian à 420m de l'entrée . Au passage vers 250m, je passe au dessus d'une voûte qui partage la cavité en 2, me faisant penser au Pont d'Arc, se trouvant un peu plus haut dans les gorges, et à la voûte du S2 de Port Miou. Après le terminus à C. Lucotte à -59m, on voit que la galerie, sur 140m, descend jusqu'à -66m, remonte à -60m, pour redescendre à -66m, dans une zone où l'eau est très laiteuse, me montrant que j'avais atteint le point bas, pour remonter brusquement, dans un puits parfaitement vertical, avec un premier petit palier de 2/3m à -55m, puis un autre à -18m, et remonté, ensuite vers la surface.

Je ferais demi tour sans finir mes paliers, à 8m après avoir dérouler 205m de fils, après 33mn de plongée, sans trouver à accrocher mon fil. Je descendrais à 18m pour trouver une pierre et l'amarrer. A l'allé, premier palier profond à -42 et -35m, puis ensuite à partir de -18m. Une chose étrange, la température de l'eau est supérieure d'un degré, soit 17°C, au dessus de la profondeur de 35m, de l'autre coté ?

Le trajet retour à contre courant dans les rapides

Le retour s'effectuera dans une visibilité très dégradé, surtout dans le zone des paliers, où mes compagnons de plongée, venant me tenir compagnie, ne verront quasiment plus grand chose. Pendant mes paliers, Fréd Badier, en recycleur Joker et UV-18, partira faire la topographie de la zone profonde.

Je sortirais après 1h31 de plongée, et après les plongées de mes camarades et un bon moment de repos, nous attaquerons la remonter de notre matériel dans la rapide, à contre courant, chose beaucoup moins évidente qu'à l'allé.

Actuellement, la cavité développe 625m, prof. Maxi :-66m  

Un grand Merci aux plongeurs d'assistances :

Frédéric Badier : recycleurs Joker + UV-18 et fils
David Bianzani : recycleurs Joki
JC Pinna : scooter Apollo
Stéphane Roussel

Et plus particulièrement Christian Lucotte et aux 2 pilotes de la barque, qui nous permis de transporter "sans fatigue" notre matériel de plongée.

Au soutien de la CNPS : http://souterraine.ffessm.fr/
Au scooter Silent Submersion : http://www.silent-submersion.com/
Eclairage 50W HID Métalsub : http://www.metalsub.nl/
Recycleur Joki et Joker Airtess : http://www.airtess.com/

La suite, très certainement par l'équipe de Philippe Brunet qui souhaite poursuivre l'explo.

 

 

Transport du matériel de plongée dans les rapides

Transport du matériel de plongée dans les rapides

Le départ

Le départ

 

 


Profil de la plongée aller


Profil total de la plongée