Résurgence de Port Miou (13)

26 mai 2005

 

par Xavier Méniscus

débriefing après plongée


Ce jeudi 26 mai 2005, l'équipe de Jérôme Meynié avec une équipe de RABA, avions décidé de reprendre l'exploration de la résurgence de Port Miou. Les précédentes explo avaient été réalisées par l'équipe de Provence de Claude Touloumdjian et Marc Douchet terminées en 1993. A cette époque, ils partaient directement du S2 en ayant l'accès par l'ascenseur du puits artificiel, percé pour la construction du barrage. Depuis 1 an, nous y venions régulièrement pour prendre nos repaires, ayant déjà atteint 70m dans le puits terminal au mois d'Octobre 2004

Je suis parti avec Jérôme de la calanque, à 12h55, assez tard, suite à quelques problèmes techniques sur un de ses recycleurs, soit au total 200/300m pour arriver à l'entrée de la cavité + les 2230m pour arriver jusqu'au puits. Le S1 de 530m fut franchi sans encombre en moins de 15mn, mais le passage du barrage pour accéder dans le S2 à travers les buses par 7m, a été assez compliqué, puisque la corde qui se trouvait dans la buse de gauche et qui sert à se déhaler, s'est détachée avec le premier plongeur. Il nous a fallu batailler dure pour arriver à passer de l'autre coté, Stéphane et moi, avec nos voiles dans le dos ; pour ma part, en Bi 20 + 2 recycleurs en relais dorsaux, l'UV-26 à fond, par un courant très violant, du aux dernières pluies, puis remettre la corde en place et faire passer les relais et scooter......Presque 40mn de perdu !

Dr JM que j'accompagnais, a préféré faire demi tour, suite à quelques petits problèmes, pour ne pas aggraver l'intégrité de la plongée.

Pour les 1700m du S2, j'ai mis 50mn pour arriver jusqu'au puits soit 1h50 au total depuis le départ de la calanque. J'ai utilisé pour faire le trajet, mon Bi 20 de Nitrox, et mon joki secondaire de gauche

Le temps de connecter mes 2 relais S80 / 6 L de Tx 9/81 de mélange fond, de rincer les 2 recycleurs puis chauffer la chaux de mon joki principal de droite, que je vais utiliser, et de laisser un propulseur en tête de puits à 18m j'attaque la descente avec un scooter Silent Submersion UV26. A partir de -70m lors d'une partie horizontale, suivant le fil de Marc Douchet, je trouve un croisement en pleine eau. Après avoir posé un élastique pour repérer la sortie, je décide de descendre, en pleine eau, sur le "petit" fil de Rick Stanton dans un puits où je ne distingue pas les parois, malgré mon 50W HID Métalsub à la main.

Ce n'est pas grand c'est énorme !!!

A -120m, ou c'est arrêté Rick, je raboute mon dévidoir et je connecte ma MP variable, pour descendre contre la paroi. A -140m je retrouve le fil de Marc où la galerie commence à devenir plus horizontal, pour attacher mon fil sur un béquet rocheux par -150m, dans une pente douce, de 10 à 20° recouvert de bloc et de glaise très volatile. Je récupère mon dévidoir dans un nuage de glaise fine très qui l'entoure, presque sans visibilité, juste de quoi lire mes afficheurs de PpO2 à 1,2 bar.

J'effectuerais mes palier, commencés à -105m en plein eau jusqu'à -70m, sur un fil de 1,5mm tenu délicatement entre 2 doigts, en gérant avec précision mon équilibrage avec mes 2 recycleurs, pour ne pas me faire emporter, et après mon palier de -18m, sans attendre, la fin de ma décompression, je reprendrais le chemin du retour à T+3h20mn, pour repasser le S2 entre -30 et -40m, en respirant sur mon Trimix de mélange fond sur une PpO2 constante de 1,6 bar, mon Bi 20 de Nx en sécu en ouvert en redondance de mes 2 recycleurs.

Cela me donnera 10mn de paliers supplémentaires, que je ferais de 15 à 9m au barrage avec toute l'équipe qui me délestera de mes relais et scooter, dont David avec son Joki en sécu.

Je passerais la buse, à -7m pour repartir dans le S1 par -20m de profondeur, pour finir mes 2h de paliers à -6m dans la calanque, où m'attendait un recycleur oxy de secours, à regarder et jouer avec les petits poissons, en ayant très chaud dans une eau à 18°C soit au total 7h10 de plongée. Respirer un gaz chaud, à travers un recycleur pendant 2h, alors que l'on a déjà suffisamment chaud, étant habillé pour l'utilisation de gaz trimix par 150m, et en plus devoir mettre les gant, pour se protéger les mains des oursins, c'est horrible !

Je referais surface à 20h06, bien fatigué, mais heureux, prenant le temps de discuter avec mes amis pour leur faire partager cette explo, avant qu'ils ne remontent tout mon matériel aux voitures ainsi que Claude Touloumdjian, venu aux nouvelles Nous avons perdu énormément de temps et d'énergie au barrage pour remettre en place la corde et passer le matos et les plongeurs par la buses, mais maintenant, nous avons trouvé un solide point d'amarrage, et cela devrait plus poser de problème pour ceux qui voudrait y aller.

J'ai utilisé un scooter pour le S1, en sécu dans le S2, et un autre Silent Subersion UV-26 pour faire l'aller et retour soit 3400m d'autonomie avec ce scooter dans le S2, en bi 20 + 2 joki en relais dorsal, 2 relais S80 / 6L portaient à droite, et deux 2,5 et 4 L oxy pour alimenter les recycleurs.

L'utilisation de recycleurs CCR redondants a grandement facilité la gestion des gaz, par le profil de la progression de 2500m entre 10 et 40m, et la profondeur atteinte de 150m, par l'utilisation de la PpO2 constante. J'ai utilisé pour faire cette plongée uniquement les blocs que je transportais avec moi, en ayant en plus un Bi 20 dorsaux, en redondance de mes 2 recycleurs, avec une équipe restreinte, mais connaissant parfaitement les techniques employées. Seuls une 3 L et un recycleur oxy ont été installées à la sortie en sécu.

Cela a permis de réaliser cette plongée en une journée, départ depuis la calanque, en 7h10mn, malgré les problèmes rencontrés dans la buse, alors que les précédentes explo, en circuit ouvert, réalisées depuis le barrage, avaient demandées de nombreux jours de préparation et une grosse équipe. Lire les CR de Marc Douchet sur www.plongeesout.com


Jérome Meynié ( CCR : Ouroboros + Joki ) avec Rose et Tosca, Mario Marconi ( CCR ), Marc ( CCR : Ouroboros ) Stéphane Girardin ( SCR : EDO 04 ), Mathieu et Alex ( CCR : DDD ), mon binôme de secours David Bianzani ( CCR : Joki ) et Alex et JC Pinna en ouvert

 

 

 

 


Le matériel

 

 

 

Xavier prêt au départ

 

 

 

Go ! c'est parti

 

 

 

passage de la buse

 

 


profil

 

 

 

 

 



un grand merci à toute l'équipe