Ancien réseau Gathier


EXPLORATIONS AU SCIALET DES ANCIENS


Par Laurent Tarazona


les plongeurs se préparent par Christophe
Ferry.

 

26 janvier 2003, 1 et 2 février 2003
Fredo POGGIA, Laurent TARAZONA (G.S Provence)

26 janvier 2003

Les conditions météorologiques étant idéales, nous pouvons enfin envisager notre plongée.
Ce dimanche 26, nous nous retrouvons donc sur le parking enneigé de Font d'Urle. Après une courte marche d'approche en raquettes, nous arrivons au scialet qui exhale un courant d'air chaud et bienfaisant. Tour à tour, nous nous engageons dans le boyau dynamité, puis descendons le superbe P50, et arrivons au début du méandre.
Malgré le poids de certaines charges, nous passons celui-ci sans trop de difficultés, et, après avoir franchi les derniers puits arrivons à la gare de triage.
A cet endroit, nous rejoignons le méandre infernal puis sur sa rive gauche un affluent qui nous emmène par deux puits remontants à la vasque tant convoitée !
L'endroit est propre et sympathique pour se changer.
Une fois prêt, nous nous laissons descendre sur 3m le long d'une corde pour rejoindre la vasque. Celle ci nous paraissant tapissée de boue, nous mettons palmes et masque en essayant de ne pas trop remuer.
Premier départ : juste après avoir mis le masque dans l'eau, nous comprenons que le siphon n'est en fait qu'une voute de 2m de long. Par contre, il nous faudra décapeler notre bi 3L pour passer le point bas qui est assez étroit.
Derrière, une rapide remontée boueuse nous ammène dans une galerie exondée boueuse, légèrement descendante et allant en se rétrécissant. De 2 m de diamètre, nous arrivons au bout de 50m à un laminoir de 2 m de large pour 50cm de haut se terminant par un siphon boueux et impénétrable.
Aucun départ pénétrable n'est noté dans la galerie.
Nous repassons dons la voute et rejoignons nos amis après environs ¾ d'heure.
Sur le retour, nous laisserons nos affaires de plongée et nos bouteilles quasiment pleines à la gare de triage en vue de la plongée d'un autre siphon.

TPST : 9H00
Participants : Florence COLINET (G.S VULCAINS), Bernard COSTA(G.S COULMES), Laurent YLLA (Fils d'Ariane)

1 et 2 février 2003

Cette plongée se déroule dans la rivière où arrive le scialet des anciens (à la base des puits, le S1 est à 30 m en amont dans la rivière). Il y a quelques mois, Fredo avait franchi S1 et S2 puis s'était arrêté sur une cascade de 15m à remonter en artif.

Nous partons le samedi 1 fevrier vers 17H00. Après une descente rapide avec Laurent, Xavier et Michel, nous atteignons la gare de triage où nous nous changeons dans la galerie du Bivouac, large, haute et sèche…très agréable pour une fois !!
Une fois prêts, nous rejoignons le S1. Celui-ci est bien plus bas que lors de la première (env 5m) et nous préférons installer une corde pour se laisser glisser jusqu'à la vasque.
Avec ce niveau, le S1 est en fait très ponctuel (env 20 m ) avec un point bas à -5.
Derrière, une galerie confortable fait suite (2 m de diamètre ) sur 50 m, puis une diaclase inclinée et plus étroite nous oblige à progesser en hauteur sur 5 m avant de rejoindre le S2 (90m, -13).
Celui ci est clair et agréable bien que pas vraiment rectiligne.
A la sortie, le niveau bas nous oblige à remonter un plan incliné court mais glissant pour trouver un endroit agréable et sec.
Nous laissons là le matériel de plongée pour redevenir spéléos, puis un court passage à quatre pattes (10 m ) nous amène à la cascade.
Celle ci est effectivement très esthétique. Sur la gauche, une faille nous permet de progresser en hauteur sur environ 7 m, après, il nous faudra franchir une arrête pour revenir dans la cascade et finir l'escalade en libre.
Après avoir planté 4 spits en se relayant, Fredo rejoint en libre le haut du puits pour amarrer la corde et me permettre de venir en déséquipant.
Nous sécurisons les amarrages (1 spit, 1 piton, et main courante sur AN)puis remontons la rivière. Une voute basse se franchit aisément (mais peut se shunter par le haut) et livre accès à 10 m de méandre et un ressaut de 3m que nous passons en escalade (1 Spit pour la descente) puis nous parcourons 150 m de joli méandre bien calibré et superbement lisse. Vers la fin, le plafond s'abaisse et le meandre s'élargie pour faire place à 40 m de galerie basse butant sur un nouveau siphon.
40m avant celui ci, nous explorons un boyau mailaisé sur 30m, mais celui ci se ramifie et devient impénétrable.
Nous rebroussons donc chemin, et ressortons du S1 après 8h00 passé en post siphon.
Derrière, nous retrouvons nos amis abrités sous un confortable point chaud. Très rapidement, ils prendront en charge la remontée du matériel et tout le monde sera sorti du trou le dimanche matin à 8h30 après 16h00 passées sous terre et déjà l'envie de plonger le siphon que nous venons de découvrir.

Participants : Bernard COSTA et Philippe AGERON (G.S COULMES), Laurent YLLA et Xavier MENISCUS (Fils d'Ariane), Michel GUIS (CRPS), Frédéric BEDON et Michel TARZE (Citrons ficelés)

Explo du 11 et 12 octobre 2003  

Participants :
-plongeurs : Laurent Tarazona - Frédéric Poggia
-porteurs : Eric Tarazona - Xavier Pauget - David Guittonneau - Christophe Ferry (GS Vulcains)

TPST : 14 à 16 heures

Le départ du S1 est une diaclase malcommode d'environ 80 cm de large. Après une mise à l'eau et un équipement peu agréable, nous plongeons.
Le S1, en « hautes eaux » fait 45m de long et 8 m de profondeur (en basse eaux, il mesure à peine 20 m).
A sa sortie, 20m de diaclase étroite exondée nous amène directement au S2, jolie vasque de 2 m de diamètre. Celui-ci fait 90 m de long pour 11m de profondeur et reste assez tortueux.

Derrière celui-ci, nous laissons nos relais de 4l pour poursuivre vers le S3 avec chacun nos 2 biberons (Bi 3L à 150 bars pour Fredo et bi 2L à 210 bars pour moi).
Nous rampons dans un passage aquatique sur 5 m puis grimpons la cascade de 10m que nous avions franchi en artif lors de notre dernière explo.

Derrière, nous franchissons une voûte mouillante, un ressaut de 3m et le méandre de 100m exploré la fois précédente.
Après avoir bu une soupe chaude, nous partons dans le S3. C'est en fait une galerie constante de 2m de large pour 1,5m de haut, ressortant au bout de 35m dans une cloche d'air.

Sur la gauche, un petit trou noir semble descendre (regard sur le puits noyé terminal), mais la suite est à droite dans un puits noyé de belles dimensions dont la présence nous étonne dans cette partie du réseau qui est en extrême amont !!

Malgré notre faible autonomie en air, nous descendons jusqu'à 15m avec vue jusqu'à 20m.
Le puits s'évase au fur et à mesure, mais la raison l'emporte et il nous faudra revenir avec des moyens plus adaptés.
Nous rebroussons donc chemin et allons retrouver nos compagnons.

La présence du puits terminal qui semble plonger au delà de 20m nous obligera lors de notre prochaine explo à acheminer des bouteilles plus conséquentes 4L et à envisager une exploration plus longue (acheminement des bi 4L difficile jusqu'au S3).

Le réseau reste cependant prometteur car la majeure partie du débit de la rivière provient du S3. Le puits noyé semble être un « accident » de parcours très certainement du à une faille.

Un grand merci à Christophe, Eric, David et Xavier pour leur bonne humeur, leur patience et .leurs gros bras !!!

 

 


en attendant de plonger, Laurent dort ... par Christophe
Ferry.

 

 

 

 

 

 

Frédo dans la vasque par Christophe
Ferry.

 

 

 

 

 

 

 


Frédo dans l'eau par Christophe
Ferry.

 

 

 

 

 

 


laurent part plonger par Christophe
Ferry.

 

 

 

 

 

 


les plongeurs dans la vasque par Christophe Ferry.