Grotte de la Pascaloune

Commune de Saint-Montant

Coupe Plan
Récit

entrée par JP. baudu

Historique

En avril 1979, le MASC, le GSB et l'ASCEA butent sur un siphon à 160. Le 16/12/1979, Patrick Penez reconnaît le siphon terminal sur 140m (-23), arrêt à 16.

En 1981, Patrick Penez prolonge le siphon aval jusqu'à 230m (-32). La profondeur de la cavité passe à 192.

En 1988, Patrice Lapierre plonge une branche amont sur 108m (-27) qui recoupe un complexe de galeries et de puits noyés à 220m du départ du siphon terminal. Ces conduits explorés totalisent 328m, arrêt à 12 sur autonomie.

En 2006, Jean-Pierre Baudu lève la topographie du siphon aval et poursuit jusqu'à 250m (-47 après un point bas à 49).

Karsto

Il y a environ 6,7 kilomètres (en ligne droite) entre le siphon de Pascaloune (Z=110) et le point atteint par Sylvain Redoutey (Z=-248) soit dans les 350 mètres de différence d'altitude .