Durzon


Commune : Nant

Localisation
N 43° 59' 29" / E 3° 15' 43"

par Eric Julien

description Marc Douchet - Spelunca n°49 de mars 1992

Historique

par J. Meynié

journal

Plongée par Claude Touloumdjian, puis par Francis Le Guen, c'est Jean-Charles Chouquet qui reprend le flambeau et fait passer le développement de la source de 500 m à 780 m, puis Olivier Isler tente à son tour cette exploration; il s'arrêtera quant à lui vers 865 m à -72 m.

Description


laminoir à -40m, par Frank Vasseur

L'eau sort entre les blocs. L'étroiture franchie, la rivière est une belle galerie de 5 ou 6 m de section, de faible profondeur jusqu'à 310 m (de -12 m à -20 m).

Là, un laminoir étalé sur 8 à 10 m de large plonge jusqu'à -50 m et nous oblige, pour passer, à creuser un sillon dans le gravier. Nous débouchons alors dans une galerie de belles dimensions (en moyenne 7 x 3 m). Le fond de la rivière alterne entre roche en place, blocs d'effondrement et dune d'argile, le tout oscille entre -50 et -60 m. Vers 600 m, une trémie barre le passage

. J.-C. Chouquet a trouvé un passage étroit dans les blocs, au sommet de celle-ci, vers -42 m (une suite plus aisée a été entrevue en bas, en rive gauche, vers -55 m). Puis, la galerie descend lentement jusqu'à -60 m. L'eau profite tantôt d'une diaclase verticale, tantôt d'un joint de strate horizontal, pour creuser le siphon. Nous avons donc, successivement, un conduit en haricot de 8 m de large sur 2 à 3 de haut (terminus O. Isler) et un conduit en trou de serrure à l'envers; dans la partie supérieure, 1 m de large et 6 à 8 m de haut et, pour le surcreusement inférieur, 5 x 2 m de haut.
Au terminus (980 m depuis la vasque), une nouvelle trémie bouche partiellement la galerie. Arrêt à -65 m, la suite certainement 5 à 8 m au-dessus.


étroitureà -45m, par Frank Vasseur

progression, par Frank Vasseur

 


par E. Julien


l'hiver, par E. Julien


par R. Cossemyns


par R. Cossemyns


ça peut touiller, par Frank Vasseur