Event de RODEL

ou du Pont de Rodel

Commune de GORNIES-HERAULT

Carte IGN 1/25000 2742 OUEST "Saint Martin de Londres"
X=705,02 Y=177,62 Z=200m
Coordonnées GPS : N 4353.579 E00338.174

Développement: 440m
Dénivellation: -29m
Topo Amont
par Richard Hutller

 

Situation

Depuis GANGES, suivre la D.25 qui remonte les gorges de la Vis.

1 Km après le hameau du SOUTAYROL et juste après un petit pont enjambant un talweg à sec, tourner à gauche avant un virage à 90.

Laisser les véhicules sur le chemin et remonter le talweg sur 150m jusqu'à un petit cirque rocheux (bien représenté sur la carte) au pied duquel s'ouvre la cavité.

Historique

L'évent fut exploré jusqu'au siphon par R.DE JOLY en 1934.

La première exploration subaquatique eut lieu en 1968, les plongeurs de l'ASN (G.BERNIEU, CAMUS, R.LIENHARDT) progressaient de 150m (annoncés 250) jusqu'à l'étroiture.

portage par C. Bagarre

par R. Huttler

En 1973, les plongeurs du CLPA parcouraient 150m de conduits noyés atteignant le terminus de leurs prédéceseurs.
En 1976, D.ANDRES parcourt le siphon sur 105m. Plus tard, après désamorçage des 100 premiers mètres par pompage (GSR), le conduit est prolongé de 140m (C.TOULOUMDJIAN), arrêt sur cul-de-sac.
En 1979, Patrick PENEZ et Fred VERGIER portent le développement à 320m pour -17m, en laissant un départ à voir en décapelé.

En 1993, Frank VASSEUR remonte une fracture à 140m de la vasque, en décapelé, jusqu'à -1.

Description

30m de laminoir facile où il faut progresser en rampant enchaînent avec 120m de galerie plus spacieuse au terme de laquelle on trouve la vasque d'entrée du siphon dont le niveau varie sensiblement.

photos par Richard Huttler

Les 100 premiers mètres du siphon s'effectuent dans une galerie aux dimensions agréables (l=4m;h=1,5m), puis il faut franchir une étroiture descendante sur un lit de graviers (une flèche gravée sur la paroi indique le passage le plus large), pour rejoindre le conduit principal aux dimensions plus modestes (3x1m).

Dans l'élargissement précédant cette étroiture, une fracture étroite remonte jusqu'à -1 et ne semble pas se prolonger au-delà de la surface entrevue.

Après avoir traversé une zone chaotique, la cavité change de morphologie à 220m du départ.

En effet, la hauteur du conduit diminue encore, le sol est jonché de blocs, la progression est pénible.

A 280m environ, on retrouve une zone chaotique où l'eau peut se troubler par endroits. Le terminus actuel (320m de l'entrée;-17m) est matérialisé par une trémie de gros blocs, malheureusement impénétrable.


par R. Huttler