H.uente La Redonda

Conceyu d'Amieva
Asturies

Massif occidental des Picos de Europa.

Coordonnées : X=330,9 Y=4786,38 Z=590 m

Développement : 1870 m topographiés + galerie de la Guardia Civil.
Dénivelé : 104 m (-21 ; +83)

Localisation
Récit

dans la riviere
par richard huttler

 

Situation

Remonter le rio Sella sur 20 km à partir de Cangas de Onis. 200 m environ après le ruisseau de la Redonda (puente Bolluenga), garer les véhicules au bord de la route, côté vallée.
Un sentier démarre une centaine de mètres en aval, côté montagne. Il grimpe rapidement sous une futaie jusqu'à un col rocheux. On redescend en longeant, à main droite, une belle falaise jusqu'à un petit pont en béton qui enjambe le ruisseau de la Redonda.

Après avoir traversé le rio, remonter un raidillon terreux (attention aux sentiers qui s'amorcent vers la gauche et qui conduisent à l'autre versant du ravin) jusqu'aux prairies de la Redonda. Une bâtisse en pierre et un grand pré presque plat sont caractéristiques.

On reste en bordure du pré pour suivre, devant la bâtisse, une sente discrète qui serpente en remontant les prés en forte pente. En rejoignant l'orée des bois, la pente s'atténue et on passe devant une source, alimentée par la cavité (eau trouble après les plongées). La sente rejoint rapidement un ravin à sec, qu'il faut traverser pour rejoindre un replat boisé.
Remonter ensuite le ravin chaotique jusqu'à la source de la Redonda, en rive gauche.

La résurgence est surmontée d'un déversoir qu'on rattrape à partir d'une vire inclinée amorcée une dizaine de mètres plus haut. Un spit marque le début du passage qui peut s'équiper (prévoir une corde de 20 m, deux spits et une sangle).
Au-dessus du déversoir, le thawelg rejoint, après une brève escalade, la base d'une haute falaise bien lisse.

L'entrée de la cavité, un porche de 20 x 3 m, se trouve au sommet d'un ravin chaotique, à main gauche. Une corde de 10 m (un spit) peut équiper le passage.


redonda cascade de 15m par r.huttler

Historique

Daniel Mas (Spéléo-Club de l'Aude) découvre la cavité durant une crue en juillet 1992 et progresse pratiquement jusqu'au siphon.
En aout 1993, le siphon est atteint et une escalade dans les voûtes révèle la galerie de la Guardia Civil au S.C.A..
Le S.C.Aude convie le GERSAM pour trois plongées en août 1995. Le siphon est franchi et le cours principal de la rivière post-siphon est remonté jusqu'à 1265 m de l'entrée.

En 1996, une tentative de pompage échoue malgré l'abaissement du niveau du siphon d'environ 2 m par désobstruction d'un barrage naturel en aval.
Début août 2003, l'équipe de l'expédition « Picos 2003 » topographie l'intégralité de la cavité et progresse de 300 m dans l'affluent de 1012 m, ainsi que de 253 m au-delà du précédent terminus, jusque dans le siphon terminal.

Description

Un vaste porche (20 x 3 m) surmonté d'une courte galerie concrétionnée précède un chaos très incliné qui dévale jusqu'à la rivière. L'écoulement, estimé à l'étiage entre 5l/s et 20l/s, disparaît ici sous les blocs. On le remonte sur 90m dans une fracture d'abord vaste qui se resserre avant de déboucher sur le siphon. Là, une escalade (20 m) conduit en hauteur à la galerie de la « Guardia Civil » qui bute, après plusieurs escalades et des ressauts descendants dans une salle terminale à +38.

Le S.1 (100m ;-4) passe sous deux ponts rocheux puis plonge à 4, amorce une sensible remontée puis descend à nouveau à 4 avant la remontée finale dans une fracture peu large (moins d'un mètre). Le sol de sable recèle également quelques limons.
On remonte la rivière par de vastes conduits dont les voûtes sont parfois indiscernables. La pente est faible jusqu'au lac qui impose une immersion à 690 m de l'entrée. Le passage le plus pratique est en hauteur, par un court shunt fossile qui retrouve le ruisseau dans une jolie salle concrétionnée.
La pente de l'écoulement s'accentue jusqu'à 1012 m. Une cascade latérale de 4 m livre l'accès à l'affluent (environ 1/3 du débit de la rivière), qui remonte jusqu'à 1313 m (+79m). Arrêt sur escalade d'une trentaine de mètres.
En poursuivant dans le cours principal, on parcourt un splendide méandre affecté de fréquents redans.


redonda concretions dans la riviere par richard huttler assisté de F. Vasseur

A 1265 m de l'entrée, une cascade de 6 m conduit à un exceptionnel tronçon de collecteur. Peu après, une salle brumisée oppose une cascade de 15 m, suivie d'un redan de 7 m avant de buter sur le S.2 (53m ;-25) à 1470 m de l'entrée.
redonda s.2 par r.huttler assisté de f.vasseur et d.vignoles dans le siphon